Grâce aux nouveaux outils Internet et à la pléthore de plateformes qui proposent leurs services pour faire de la location saisonnière entre particuliers, louer son logement pendant les vacances n’a jamais été aussi simple.

La demande et l’offre de location touristique ne cessent d’augmenter dans les régions touristiques, mais aussi dans les campagnes. Cela permet de valoriser son bien et de générer des revenus plus ou moins importants. Si vous êtes propriétaire de votre maison principale ou d’une maison secondaire, pourquoi ne pas faire de la location saisonnière ?

Un investissement

Investir dans la location touristique est accessible à tous, que ce soit seul ou en étant accompagné d’un professionnel. Il est facile d’obtenir un prêt bancaire pour financer son projet. Louer son appartement pendant ou pour les vacances est bien plus rentable qu’une location classique. C’est un investissement sûr qui dépend du tourisme, tout en se reposant sur du foncier. Vous pouvez revendre facilement votre bien ou le louer en bail classique. Évidemment, plus le logement sera dans une région touristique et plus l’investissement sera rentable. Vous pouvez louer jusqu’à 30 % plus cher un logement saisonnier qu’une location vide longue durée. Les tarifs, quant à eux, varient de 300 à plus de 2 000 € par semaine en fonction de la région, la surface du logement et les prestations proposées. Vous bénéficiez également d’une fiscalité avantageuse.

Louer votre maison de vacances ou votre appartement pour amortir vos charges annuelles

Si vous avez déjà un bien, vous pouvez le louer en saisonnier quelques semaines par an pour en tirer profit. Face à la demande accrue de location de saisonnière, les propriétaires se laissent de plus en plus séduire par la location touristique. Vous le savez certainement : entretenir une résidence secondaire peu coûter cher. Il faut compter les travaux d’aménagement, les travaux d’entretien, les impôts et les forfaits d’électricité et de téléphone, souvent inutilisés. Des charges lourdes qui pèsent chaque année !

Si vous n’êtes présent que trois ou quatre semaines par an dans votre logement, pourquoi ne pas songer à faire de la location saisonnière ? Cette initiative peut s’avérer très rentable en haute saison si le logement se situe dans une région touristique. Dans tous les cas, les revenus générés pourraient vous permettre d’amortir les charges ou de pouvoir faire quelques travaux pour améliorer votre bien. Un mois de location par an peut suffire pour rembourser tous ces frais !

Vous vous demandez combien pourrait valoir votre bien ? Certains site comme maeva.com vous propose de calculer gratuitement une estimation de vos revenus.

Les avantages de la location saisonnière quand on est propriétaire

Vous pouvez continuer à profiter de votre logement !

Louer sa maison pendant les vacances n’est pas incompatible avec le fait de continuer à profiter de son logement ! Il est tout à fait possible de proposer votre bien en location saisonnière une partie des vacances, et de garder l’autre pour vous. En moyenne, les propriétaires louent leur bien 10 semaines par an en France et jusqu’à 30 semaines dans les régions les plus touristiques. Vous continuez alors à pouvoir partir en vacances à votre guise tout en générant un revenu supplémentaire ou financer vos prochaines vacances.

C’est facile !

Louer en saisonnier est (presque) un jeu d’enfant ! Hormis quelques réglementations à connaître avant de s’engager à louer, les démarches de mise en location sont simples et rapides. La plupart des propriétaires gèrent eux-mêmes la location de leur maison de vacances. Il suffit de poster une annonce, de répondre aux demandes de réservations, d’encaisser les paiements, de remettre les clés aux locataires ou encore de faire le ménage entre chaque vacancier. Les contraintes sont moindres lorsque l’on est à proximité. Toutefois, la location saisonnière peut être chronophage si on gère tout de A à Z. Il est parfois plus simple de faire appel à une agence immobilière locale ou une solution de gestion locative telle que maeva.com. Toutes les étapes de l’avant et l’après location (même les petits tracas) sont gérées par des professionnels, vous n’avez rien à faire et vous êtes rassuré.

Cela met en valeur votre bien !

Lorsque l’on a une maison ou un appartement inoccupé, il perd de sa vitalité et peut se dégrader au fil du temps. Louer votre logement pour les vacances permet de lui redonner un peu de peps et une valeur d’usage. Il devient essentiel d’entretenir, de valoriser et d’améliorer le logement afin que celui-ci demeure attractif et se démarque de la concurrence.

Louer en saisonnier : quel type de logement peut-on proposer ?

Du fait d’une demande de location saisonnière en forte croissance ces dernières années, l’offre n’a cessé d’augmenter et de se diversifier. Il est possible de proposer en location saisonnière sa résidence secondaire, son logement principal, une yourte, un tipi, une chambre, une villa ou encore un chalet. Tous les types de logement peuvent être loués, à tous les budgets et pour différentes cibles de vacanciers : famille, couple, groupe d’amis ou solo.

Outre la maison et l’appartement de vacances, vous pouvez également proposer la location d’un mobil-home, très populaire auprès des familles. Placés dans des campings, ils disposent de toutes les commodités : espace aquatique, supermarché, animations et sites touristiques à proximité. Ce genre de location est souvent loin du domicile des propriétaires. Plusieurs organismes, dont maeva.com, prennent en charge la gestion locative des mobil-homes.

Vous pouvez également proposer votre maison principale pendant vos propres vacances pour rentabiliser une partie de vos vacances grâce au loyer perçu. Enfin, double avantage : il y aura une présence dans votre logement pendant votre absence. Vous n’avez plus à craindre les cambrioleurs ! Louer son logement pendant les vacances impose toutefois quelques précautions. Il faudra veiller toutefois à placer les objets de valeurs dans une pièce fermée.